Que visiter dans les alentours de Toulouse ?


Tourisme / jeudi, mai 23rd, 2019

Autour de Toulouse : grands parcs naturels, villages médiévaux et villes fortifiées, c’est ce que vous découvrirez dans la belle région Midi-Pyrénées.

La région Midi-Pyrénées, dans le sud de la France, abrite un grand nombre de sites touristiques d’une beauté extraordinaire. A commencer par la ville de Toulouse, capitale de ce territoire, également appelée la ville en rose, en raison de la couleur dominante des vieux bâtiments situés pour la plupart dans le centre historique.

Après avoir vu la ville de Toulouse et apprécié sa beauté historique et architecturale, parcouru la place du Capitole avec ses ruelles étroites et admiré ses magnifiques monuments en briques roses et ses beaux palais Renaissance, le visiteur pourra découvrir un environnement riche en beautés naturelles, parcs nationaux et beaux villages médiévaux perchés sur les versants de Midi-Pyrénées. Parmi les nombreux lieux, nous vous recommandons Cordes-sur-Ciel, Rocamadour, ainsi que la ville épiscopale d’Albi.

Le Parc National des Cévennes

En Midi-Pyrénées, il existe plusieurs parcs naturels aux paysages enchanteurs, dont le Parc National des Cévennes, lieu idéal pour toute excursion en plein air, accessible en voiture depuis Toulouse en environ 2 heures et demi. Déclarée « Réserve mondiale de la biosphère » par l’UNESCO, cette zone s’étend sur environ 300 000 hectares et offre des paysages de montagne intacts, des villages riverains et des villages médiévaux. Il abrite également une grande variété de plantes et d’espèces animales, dans un équilibre parfait qui enchantera le visiteur.

Le parc National des Cévennes un écrin de nature magnifique
Le parc National des Cévennes un écrin de nature magnifique

Les gorges du Tarn ou la vallée de la Dordogne, les grottes de l’Aven Armand et du Dargilan, le massif du Mont Lozère ainsi que le petit village de Florac et son château médiéval valent sans doute le détour. A ne pas manquer : les musées et les petits villages de montagne, comme la Barre des Cévennes, avec leurs toits particuliers et leurs tuiles en pierre du pays. Enfin, vous pouvez trouver rafraîchissement et hospitalité dans l’un des cottages caractéristiques pour déguster les produits typiques de la région, en particulier la viande et le fromage.

Quoi visiter au sud de Toulouse ?

Au cœur des Pyrénées, au sud de Toulouse, se trouve le Parc naturel régional des Pyrénées Ariège, une réserve naturelle protégée créée en 2009 qui s’étend autour des forteresses de Foix et Saint Girons, dans le département de l’Ariège. Un environnement sauvage d’une grande beauté qui offre un riche patrimoine préhistorique et environnemental. Des plus hauts sommets, près de 3000 m d’altitude, comme le Mont Valier et Pique d’Estats, à quelques merveilles naturelles comme la célèbre cascade d’Ars et les grottes rocheuses de Niaux et du Mas d’Azil, en passant par des vallées spectaculaires, des lacs enchanteurs, des rivières souterraines et des cols avec vue imprenable.

Ces merveilles de la nature, à une centaine de kilomètres de Toulouse, sont intéressantes toute l’année, mais le meilleur moment pour y accéder et les explorer est de mai à septembre, quand vous pouvez faire de la randonnée, de l’équitation ou du vélo, profiter de diverses activités de plein air telles que la randonnée pédestre, le VTT, le canoë-kayak, la pêche, les sports nautiques, l’équitation, le parapente, tandis que l’hiver, vous pourrez profiter des nombreuses pistes de ski de fond et de ski alpin dans les stations de ski de Goulier ou de Guzet-Fskiguzet.

Et si vous alliez voir des villages médiévaux ?

Autour de ces sites se dressent des villages médiévaux comme Rocamadour, où certains pèlerins qui voyagent sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle Tolosana pour choisir de s’y arrêter. Ville d’intérêt religieux et spirituel, chargée d’histoire, située sur un plateau rocheux dans la vallée de l’Alzou, qui grâce à ses maisons médiévales, ses tours et ses églises a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. D’un grand intérêt est la crypte de Saint Amadour, qui une fois recueilli les restes de l’ermite, appelé roc amator, d’où le nom de la localité Rocamadour, atteint par l’escalier que les pèlerins montaient sur leurs genoux en récitant le rosaire. Une des chapelles abrite la Vierge Noire, objet de vénération depuis plus d’un millénaire.

Le village médiaval de Rocamadour

Albi la magnifique

Un autre joyau de la région Midi-Pyrénées est certainement Albi, à moins d’une heure de route de Toulouse. La ville épiscopale, classée en 2010 parmi les sites culturels les plus importants au monde par l’UNESCO, est visitée par des milliers de touristes chaque année. La ville s’articule autour des forteresses médiévales, de la cathédrale Santa Cecilia, en brique, construite après la croisade contre les Albigeois en 1265, et du Palais de la Berbie, ancienne forteresse épiscopale abritant désormais le Musée Hennri de Toulouse-Lautrec, qui conserve la plus complète collection permanente existante des œuvres de l’artiste, avec ses dessins et peintures, ses célèbres affiches pour le Moulin Rouge.

Au nord d’Albi, se trouve le beau village de Cordes ou, plutôt, Cordes-sur-Ciel, un nom approprié car le village semble être suspendu au ciel. Le long de la route principale, de belles maisons gothiques, dont la Maison du Grand Fauconnier, avec des faucons représentés sur la façade.